Estuaire

Publié le par emipony

 

Lundi 28 janvier, j'ai été conviée à la projection presse, du nouveau film promotionnel pour le prochain Voyage a Nantes qui aura lieu du 28 juin au 1er septembre prochain. Gaëtan Chataigner, le réalisateur du film, et réalisateur de nombreux clips, notamment  "La Banane" de Philippe Katerine, pour lequel il a reçus une Victoire de la Musique en 2011 pour le meilleur clip. 

Présent lors de la projection, il nous dévoile toutes les merveilles et l'étrangeté peut être des oeuvres de l'Estuaire, qui depuis déjà 7 années décorent et invitent les touristes a une balade culturelle des plus surprenante et enrichissante. 

 

Alors qui est ce surfeur qui n'a pas froid aux fesses dans les eaux froides de Nantes à St-Nazaire ? Du canal St-Felix à St-Brévin ?

 

Le doute plane un moment, Le Voyage A Nantes installe le doute, pourquoi ce personnage, qui est-il, que fait-il ? Une planche, une silhouette vêtue d'un costume blanc surfant sur une planche écarlate. 

 

Aujourd'hui je découvre enfin avec étonnement qu'il s'agit de Julien Doré dans la peau du mystérieux surfeur. Finalement je suis surprise et pas mécontente du dénouement de l'interrogation sur le surfeur.

 

On y découvre sous un épais manteau de brume en plein octobre, ce fameux Julien Doré, qui brave une course poursuite sur l'île de Nantes, on y aperçoit les anneaux de Buren, le bâtiment Manny, le bâtiment De temps en temps, L'Absence, le Pendule puis Lunar Tree...Puis le voilà à l'eau nageant sur le visage de Laetitia Casta sur le canal St-Felix, puis dans la vase marécageuse tout au long de cet Estuaire. On y aperçoit les singes et les ours nichés dans les arbres de Bouguenais, la fontaine Did I miss something ?, La maison dans la Loire, la barque dégoulinante du quai, Misconceivable; l'Observatoire niché sur ses pilotis (oeuvre préférée du réalisateur) et pour finir, dans un magnifique couché de soleil, la carcasse du serpent d'océan de St- Brévin les pins.

 

Après le court métrage mettant en scène l'homme araignée, nous retrouvons donc cette fois ci un surfeur, c'est  dans ce nouveau film que nous découvrons dans une ambiance glauque mais nostalgique, les 28 oeuvres de l'Estuaire.

Ce film clôture l'aventure Estuaire de Nantes à St-Nazaire. Toutes les oeuvres sont maintenant pérennes pour encore des dizaines d'années. Pour le plaisir de tous.

Je vous invite a regarder cette vidéo et de pourquoi pas réagir, votre point de vue est intéressant. 

 

                    >> Cliquez ici pour voir le film <<

photo-2.JPG

 

 

 

Retrouvez la jolie musique de la fin de la vidéo, Demon Host de Timber Timbre

 

 

 

 


Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
sublime ! le surfeur, le paysage et le film ! rien à jeter
Répondre